Est-il nécessaire d’évaluer les performances de vos collaborateurs ?

Publié le : 02 février 20225 mins de lecture

La vie professionnelle et l’employé peuvent se donner un joint pour voir clair sur ses compétences. Qu’est-ce qu’il connaît vraiment, quelles sont ses capacités ? Quels travaux répliquent à son profil. C’est le bilan de performances. Il interroge non uniquement les compétences techniques, mais également les ressources naturelles de chaque personne. Voulez-vous savoir si l’évolution de performances de vos collaborateurs est nécessaire ?

Comment évaluer les performances de ses collaborateurs ?

L’évaluation de compétence professionnelle est une phase cruciale dans le contexte de sa focus carrière. Elle est le bilan et l’analyse des capacités personnelles et professionnelles, des comportements et des initiatives en appui d’un plan d’évolution professionnelle et de formation. Il a pour but d’aider à orienter professionnellement un salarié. Pour plus d’informations, vous pouvez visiter l’évaluation de compétence sur internet.

Le bilan de performances fonctionne en trois parties. La première est l’entretien individuel pour définir vos attentes et vous montrer les critères de déroulement. La deuxième est l’investigation pour examiner vos capacités et vos centres d’intérêts. Et la troisième partie, c’est la terminaison avec déposition d’un dossier de synthèse, qui évalue votre but et présente les parties suggérées de sa mise en œuvre.

Effectuer un bilan de performances est une loi pour tout employé en CDI après quelques années d’expérience professionnelle, dont une dernière année dans sa société actuelle. En CDD, vous pouvez également y avoir droit si vous examinez d’une période de 24 mois, pas obligatoirement consécutifs en tant qu’employé, dont 4 mois et demi en CDD durant cette dernière année.

Pour plus d'informations : Qui peut définir les risques professionnels au travail ?

L’évaluation de performances à la demande des salariés

L’objet d’évaluation qu’est le bilan de performances peut être effectué selon la propre motivation d’un employé. Pour le travailleur en CDI, s’il dispose au minimum cinq ans d’aptitudes professionnelles et que sa dernière année de travail s’est déroulée au centre de sa société actuelle.

Pour le travailleur en CDD, s’il possède de 24 mois de longévité non forcément continus et que pendant sa dernière année, il a effectué 4 mois de CDD. Pourtant, les CDD qui deviennent des CDI ne doivent pas profiter de cet avantage. Et tout type de conventions d’accompagnement ou de formations sont les CDD avec un jeune apprenti.

Pour le travailleur intérimaire, s’il a obtenu toute son ancienneté dans son emploi temporaire et ceci donne un total de 3200 heures d’occupation sur les deux dernières années et 6 mois d’activité et dont le milieu de ces 3200 h a été faite dans sa société de métier actuel au moment de la requête de bilan.

Nous vous recommandons : Quelles compétences requises pour un gestionnaire en développement d'entreprise

Le bilan de compétences de ses collaborateurs est-il nécessaire ?

L’evaluation de competence ne se fait pas à la précipitation. Pour avoir des répliques exactes à vos questionnements, vous avez besoin d’une idée claire et la tranquillité d’esprit. Une demande de congé serait une heureuse arrivée, car le détachement de tous les problèmes du métier laisse aller une réflexion ouverte pour le passé et assure une bonne objectivité d’interprétation et d’analyse. L’évaluation devra être soumise à la préférence d’une personne de l’extérieur. C’est ce qui se passe dans la majorité des cas, un avis externe fournit une conjecture de confiance et de véracité, surtout lorsqu’il est accompli par un professionnel.

L’évaluation de compétences est impliquée lors d’un moment de transition, où le salarié désire de faire le point sur ce qu’il a fait pendant ses années de prestation. Il porte un jugement juste et impartial sur la séance professionnelle. Il s’agit de faire une pause pour effectuer la part des meilleurs et des médiocres résultats, pour digérer des leçons sur ce qui s’est produit dans l’engagement professionnel. Quel que soit votre ouvrier, statut, cadre supérieur ou cadre supérieur, cette évolution de performance est nécessaire.

Plan du site